• En juillet 1954, le propriétaire-producteur de Sun Records, Sam Phillips a demandé à un groupe musical d'être présent à une nouvelle audition afin de soutenir Elvis musicalement : Scotty Moore à la guitare et Bill Black à la contrebasse. Si Moore est plus ou moins impressionné, Black l'est encore moins. Le 5 juillet, ils sont en studio. Alors que rien de convenable ne sort, et que Phillips, très déçu, s'apprête à fermer le studio, Elvis commence à entamer les premières notes d'une ancienne chanson, That's All Right Mama. Voici le commentaire de Phillips :
    " Ce que venait de faire Elvis avec That's All Right me donna immédiatement la chair de poule. Je savais qu'on tenait quelque chose. Ce n'était pas la chanson à proprement parler, mais ce qu'en faisait Elvis, la chanson était à l'origine un blues, Elvis l'a transformée en rock and roll. Je peux vous dire que pour moi c'était un choc. Je décidais qu'il devait l'enregistrer. Ce fut son premier vrai succès à Memphis.

    Elvis est amateur de musique noire, ainsi que de gospel et de blues , il décide de s’essayer à
    cette musique et, pendant l’été 1953, pousse la porte d’un petit studio d’enregistrement
    spécialisé dans la musique noire, le Studio Sun Records situé à Memphis

    Il pousse la porte d'un petit Studio Sam Phillips,

    Il est reçu par la secrétaire Marion Keisker, il effectue à ses frais deux enregistrements,
    My Happiness et That’s When Your Heartaches Begin.

    Il repart avec le disque sous le bras pour l’offrir à sa mère, sa seule motivation pour cet enregistrement. Keisker, qui sait que son patron Sam Philips est à la recherche de nouveaux talents, note le numéro de téléphone du jeune Elvis. Bien qu’elle lui trouve un style bizarre, elle reconnaît qu’Elvis possède une belle voix. Elle note sur sa fiche « EP : voix à écouter, bon chanteur de ballade ».

     

    Il pousse la porte d'un petit Studio Sam Phillips,

    Sam Phillips, Elvis Presley and Marion Keisker

     

    Lorsqu’elle en parle à Phillips, celui-ci recontacte Elvis pour un essai. Le téléphone à peine raccroché, Elvis est dans le studio devant Phillips. Après plusieurs essais peu concluants, Sam Phillips est néanmoins impressionné par la grande mémoire du jeune homme « à la queue de canard », il dira plus tard à ce sujet « C’était incroyable, Elvis connaissait par cœur toutes les chansons dont je lui parlais. Si sa voix n’était pas souvent juste, par contre je dois dire qu’elle avait un rythme assez particulier. Hélas, je n’avais pas le temps de lui apprendre à placer sa voix, mais Elvis était tenace et je lui permettais de revenir le lendemain. »

     

    Il pousse la porte d'un petit Studio Sam Phillips,

    Elvis Presley, Bill Black, Scotty Moore, and Sam Phillips at Sun Records in 1954

     Phillips a demandé à un groupe musical d’être présent à une nouvelle audition afin de soutenir Elvis musicalement : Scotty Moore à la guitare et Bill Black à la contrebasse. Si Moore est plus ou moins impressionné, Black l’est encore moins..
    Le 5 juillet, ils sont en studio. Alors que rien de convenable ne sort, et que Phillips, très déçu, s’apprête à fermer le studio, Elvis commence à entamer les premières notes d’une ancienne chanson, That’s All right Mama d’Arthur Crudup.

    Il pousse la porte d'un petit Studio Sam Phillips,

    Les premiers studios étaient conçus pour des prises sonores directes, où chanteurs et musiciens jouaient simultanément. Il n'y avait donc pas de séparation entre les musiciens, car on cherchait au contraire à regrouper le son produit. Avec l'apparition de l'enregistrement multipiste, dans les années 1953 a 1955, il devint possible d'enregistrer séparément les différents instruments, sur des pistes séparées, et à des moments différents. Dès lors, il fallut aménager les studios en les segmentant en différentes cabines insonorisées, de sorte que les sons ne viennent pas se polluer (diaphonie acoustique) mutuellement.

    Il pousse la porte d'un petit Studio Sam Phillips,

    En 1954, Phillips demande à un groupe musical d'être présent à une nouvelle audition afin de soutenir Elvis musicalement : Scotty Moore à la guitare, et Bill Black à la contrebasse. Si Moore est plus ou moins impressionné, Black l’est moins encoreNote 2. Le 5 juillet, ils sont en studio. Les premiers essais sont peu satisfaisants, et Phillips, très déçu, s'apprête à fermer le studio quand Elvis entame les premières notes d'une ancienne chanson, That's All Right (Mama) d'Arthur Crudup…

     

    Après sa graduation, Elvis va travailler dans une usine. Il a l'opportunité d'enregistrer un démo pour le Memphis Recording Service, maison de l'étiquette Sun. Il enregistre alors "My Happiness" et "That's When Your Heartaches Begin" pour une somme de 4 $. Il change souvent d'emploi à cette période et étudie pour devenir électricien. En 1954, il enregistre un autre démo chez Sun et Sam Phillips, le propriétaire, est grandement intrigué et intéressé par ce jeune garçon à l'allure et à la voix hors du commun. Plus tard, on lui demande de venir interpréter une chanson pour mettre sur un disque. La chanson est "Without You", mais Elvis ne la chante pas au goût de Phillips qui lui demande alors ce qu'il peut chanter. Elvis passe à travers un grand nombre de succès du moment et impressionne suffisamment Phillips pour que celui-ci lui attribue des musiciens locaux (Scotty Moore à la guitare et Bill Black à la basse). Ils n'arrivent à rien de bon ensemble jusqu'à ce qu'ils interprètent leur version de "That's All Right" deArthur "Big Boy" Crudup. Cette chanson devient le premier de cinq 45 tours à paraître sur l'étiquette Sun. Ils commencent à jouer dans des clubs et spectacles locaux alors que Scotty agit à titre de gérant.

    Une présence d'Elvis au Grand Ole Opry ne se passe pas particulièrement bien alors que quelqu'un lui suggère de retourner conduire un camion. Il s'agit d'une grande déception dans la jeune carrière du futur roi du rock n' roll. Malgré tout, les 3 acolytes continuent d'enregistrer et de voyager. Le 16 octobre 1954, ils font leur première présence dans une émission de radio dans le cadre d'une émission country sur les ondes de KWKH à Shreveport en Louisiane. Cette prestation amène Elvis à signer un contrat d'un an pour 52 samedis soirs à l'émission Louisiana Hayride. La station diffuse dans 13 états américains par l'intermédiaire de 190 stations. Ce contrat, qui aide à faire connaître le nom d'Elvis Presley, l'empêche aussi d'étendre sa popularité ailleurs que dans le sud des États-Unis. C'est à cette période qu'Elvis rencontre le "Colonel" Tom Parker, un promoteur et gérant. Il est le gérant de la vedette countryHank Snow et a été gérant pour Eddy Arnold auparavant.

    En janvier 1955, Elvis signe un contrat avec Bob Neal qui devient son gérant. Le batteur D.J. Fontanase joint au groupe qui continue de tourner, surtout avec des artistes country dont Hank Snow. Les présences au Louisiana Hayride se poursuivent également. Son style inhabituel, ses mouvements sexys et son apparence agréable commencent à créer de plus en plus d'excitation partout où il passe. Il en vient à capter l'attention à l'échelle nationale et le colonel Parker devient de plus en plus impliqué dans sa carrière.

    Le 15 août, Elvis signe un contrat avec Hank Snow Attractions qui est la propriété de Snow et du colonel Parker. Bob Neal demeure tout de même impliqué en tant que conseiller. Snow ne serait plus impliqué avec Elvis peu de temps après et c'est le colonel qui prendrait en charge la gérance du king. On négocie le transfert de contrat de Sun Records à RCA en incluant les cinq 45 tours déjà enregistrés qui allaient réapparaître sur l'étiquette RCA peu de temps après. Le prix de la transaction est sans précédent: 40 000 $ plus un bonus de 5000 $ pour Elvis. Au même moment, il signe un contrat avec Hill And Range Publishing Company qui allait créer une firme à part nommée Elvis Presley Music Inc. Elvis va alors partager avec Hill And Range les droits d'auteur des chansons achetées par eux pour qu'Elvis les enregistre.

    Le 10 janvier 1956, 2 jours après son 21e anniversaire de naissance, Elvis Presley a sa première séance d'enregistrement pour RCA à Nashville. Parmi les chansons à enregistrer au cours de cette séance, on retrouve "Heartbreak Hotel". Les Jordanaires, un quatuor de gospel et de country, commencent à travailler avec Elvis pour ces séances et partent ensuite en tournée avec lui. Ils allaient participer à de nombreux films à ses côtés et demeurer son groupe officiel jusqu'à la fin des années 60.

    Le 27 janvier, "Heartbreak Hotel" est lancé sur le marché et vend plus de 300 000 copies dans les 3 premières semaines. Il allait atteindre le numéro 1 au Billboard et y demeurer pour 8 semaines. Il allait aussi atteindre le numéro 1 du palmarès country et le numéro 5 du palmarès R&B. Ce serait le premier 45 tours d'Elvis à vendre plus d'un million de copies. Le 28 janvier, il apparaît avec Scotty, Bill et D.J. à l'émission Stage Show sur CBS. C'est sa première prestation télévisée et il allait revenir à cette émission 5 autres fois dans les semaines suivantes. Il continue aussi de faire des apparitions au Louisiana Hayride, puisqu'il y est toujours sous contrat.

    Pendant que "Heartbreak Hotel" se fraie un chemin jusqu'au numéro 1, "I Forgot To Remember To Forget", le 5e 45 tours qui avait été lancé sur Sun, atteint le numéro 1 du palmarès country et devient son premier numéro 1 à l'échelle nationale. Le 13 mars, le premier album d'Elvis intitulé seulement Elvis Presley est mis sur le marché. Il atteint le numéro 1 peu de temps après et y restera pour 10 semaines. L'album deviendra son premier disque d'or.

    Le 6 avril, Elvis signe un contrat de 7 ans avec Hal Wallis et Paramount Pictures en tant qu'acteur. Les sorties d'albums, tournées et enregistrements continuent. La controverse augmente avec sa popularité grandissante. Ed Sullivan qui ne voulait pas d'Elvis sur son émission a changé d'idée lorsqu'il a vu les cotes d'écoute générées sur les émissions The Milton Berle Show et The Steve Allen Show grâce à Elvis. Une entente de 3 apparitions au Ed Sullivan Toast Of The Town Show est alors conclue au montant de 50 000 $, le plus haut montant accordé à un artiste à ce moment-là pour une émission de variété.

    Au mois d'août, Elvis commence le tournage de son premier film, Love Me Tender. Le titre original étaitThe Reno Brothers, mais a été changé avant la sortie pour capitaliser sur le succès garanti du 45 tours tiré de la bande originale. La première aura lieu le 16 novembre à New York et ce film, apprécié de la critique, connaîtra un succès fulgurant. Évidemment, on peut y entendre Elvis interpréter plusieurs chansons.

    Le 26 septembre, le jour Elvis Presley est proclamé à Tupelo, sa ville natale. Il y revient en vedette pour donner un spectacle au Mississippi-Alabama Fair And Dairy Show, le même endroit où il avait chanté à l'âge de 10 ans, mais avec cette fois-ci 100 gardes autour de la scène pour contenir la foule. Différentes marchandises à l'effigie d'Elvis Presley sont maintenant en vente. Le 31 décembre, la page frontispice du Wall Street Journal mentionne que les marchandises d'Elvis ont rapporté 22 millions $ de ventes.

    Le 6 janvier 1957, Elvis Presley fait une 3e apparition à l'émission d'Ed Sullivan, mais la controverse fait en sorte qu'on applique une censure obligeant les caméras à cadrer au-dessus de la taille pour ne pas montrer son déhanchement. Sullivan lui-même, trouvant cette controverse un peu ridicule, affirme devant tous ses téléspectateurs que Presley est un jeune homme bien et décent (cliquer ici pour entendre l'extrait). L'influence immense d'Ed Sullivan à ce moment-là fait en sorte de changer quelque peu l'opinion publique.

    Le 3 février, le New York Times rapporte un grand nombre d'albums pirates en vente sur le marché noir en Union Soviétique. Comme aucun album du King n'y est disponible, les soviétiques doivent trouver d'autres moyens pour se procurer ces enregistrements qu'on s'arrache à travers la planète. Ces albums illégaux sont vendus au prix de 12,50 $US, une fortune pour l'époque.

    En mars, Elvis achète Graceland pour lui et sa famille. Ils y déménageront en avril. Toujours en avril, Elvis donne des spectacles à l'extérieur des États-Unis pour la 1re fois: 2 à Toronto le 2 avril et 2 à Ottawa le 3 avril. Le 31 août, il chantera pour la dernière fois à l'extérieur des États-Unis, alors qu'il donnera un spectacle à Vancouver. Le 27 septembre, il retourne à nouveau dans sa ville natale pour un concert bénéfice pour le Elvis Presley Youth Recreation Center. Il va d'ailleurs faire des dons à ce centre pour le reste de ses jours. Sa maison natale est désormais ouverte au public et on y trouve un petit musée et une chapelle.
    Le 17 octobre, le 3e film d'Elvis fait son apparition sur les écrans, Jailhouse Rock. Il s'agit de son meilleur après King Creole qui allait suivre en 1958. Le 10 novembre, Elvis va chanter à Hawaii pour la première fois. Finalement, le 25 décembre 1957, Elvis et sa famille vivent leur premier Noël à Graceland

    Partager via Gmail

    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique